Til Forsiden
Comment at

Balder Blog

Dansk
 
Translations

Comte Richard Nicolaus Coudenhove Kalergi

Idéalisme Pratique

(Praktischer Idealismus)

Les racines racistes et suprémacistes de l'idéologie à l'origine de l'Union européenne

Court lien vers cet article: http://balder.org/coufr

 

Les chiffres entre crochets: [12] se rapportent au livre d'origine/ le document pdf téléchargé. Quelques titres ont été ajoutés par moi-même et ne font pas partie du texte d'origine. Les commentaires entre crochets sont également les miens. J'ai essayé de respecter au maximum le texte allemand - qui est quelque peu archaïque et parfois difficile à lire. J'invite aussi les lecteurs à traduire ce texte dans d'autres langues et à m'envoyer leur traduction pour que je la publie sur mon site. Les Européens ont droit à cette information.

Les légendes des images et les zones de textes insérés ne font pas partie du document d'origine


Traduction française des passages choisis d' Idéalisme pratique (Praktischer Idealismus)

 

Coudenhove Kalergin'était pas juif lui-même. Du côté de son père il avait deux origines européennes différentes (Flamand. Grec Hongrois Tchèque) et de haute noblesse.

Sa mère était japonaise et appartenait à une famille d'aristocrates.

Il a épousé une juive de 13 ans son aînée, Ida Roland (née Ida Klausner), une actrice qui lui a donné deux fils. Ida Roland est morte en 1951. En 1952 il a épousé Alexandra Gräfin von Tiele, née Bally. En 1969 il a épousé la juive autrichienne Melanie Benatzky Hoffmann.

Richard Coudenhove Kalergi
Richard Nicolaus
Coudenhove Kalergi
1894-1972
 

Le comte R. N. Coudenhove-Kalergi est bien connu comme le père de l'Union européenne moderne. C'est lui qui a suggéré l'hymne de Beethoven comme hymne national de l'UE et il a beaucoup contribué au dessin du logo de l'UE comportant 12 étoiles symbolisant les 12 tribus d'Israël. Ce logo a été finalisé par le juif Paul M.G. Lévi. (2)

Otto de Habsbourg a succédé à Coudenhove-Kalergi comme président de l'Union Pan-européenne. Il est professeur honoraire à l'Université de Jérusalem et a obtenu la "International Humanitarian Award" de l'ADL (Ligue anti-diffamation) de la loge maçonnique juive du B'naï B'rith.

Le père de Coudenhove-Kalergi était un ami intime de Theodor Herzl, fondateur du sionisme.

   
     
 
Praktischer Idealismus
 

Interdit en Allemagne

Caché par le Mouvement européen

Cet ouvrage n'a probablement pas été tiré en beaucoup d'exemplaires puisqu'il est extrêmement difficile d'en trouver un tirage aujourd'hui.
En Allemagne, le livre fait pratiquement l'objet d'une censure. Bien qu'il ne figure pas dans la liste officielle des livres censurés par le gouvernement allemand, il est impossible de l'acheter dans les librairies, ni neuf ni d'occasion.

Lorsque la maison d'édition "Unabhängige Nachrichten" (Les nouvelles indépendantes) a publié, aux alentours de 1990, un résumé de l'ouvrage et a envisagé de le publier intégralement, le gouvernement a fait une perquisition sur les lieux et le seul et unique exemplaire de "Praktischer Idealismus" a été confisqué.

L'ouvrage n'est pas non plus mentionné sur les pages Internet officielles du Mouvement Pan-européen, ce qui est compréhensible puisque son contenu est en opposition directe avec le programme officiel du mouvement. La question est d'où vient une telle incohérence: le Mouvement Pan-européen a-t-il été détourné? Ou "Praktischer Idealismus" était-il réservé à quelques personnes dans les cercles intimes, et tous les propos sur les valeurs chrétiennes, la démocratie, etc., n'étaient-ils que rhétorique vide?

Traduit d'un article de Wikipedia en danois.

Auteur: Le comte Richard N. Coudenhove Kalergi - publié à Vienne en 1925

Les Européens sont destinés à devenir des bâtards négroïdes

L'homme de demain sera un bâtard. Les races et les classes disparaîtront par suite de la disparition de l'espace, du temps et des préjugés.

La race eurasio-négroïde de demain, dont l'apparence extérieure sera semblable à celle de l'Ancienne Egypte, remplacera la diversité des peuples par la diversité des individus. [22]

Le christianisme, préparé éthiquement par les Esséniens juifs (Jean) et spirituellement par les Alexandrins juifs (philo), était un judaïsme régénéré. En tant que chrétienne l'Europe, du point de vue de l'esprit, est juive ; en tant que morale, l'Europe est juive.

Presque toute l'éthique européenne est enracinée dans le judaïsme. Tous les protagonistes d'une morale, religieuse ou non, depuis Augustin jusqu'à Rousseau, Kant et Tolstoï,  étaient des juifs d'élection au sens intellectuel ; Nietzsche est l'unique moraliste non juif, l'unique moraliste païen d'Europe.

Les défenseurs les plus éminents et les plus convaincants des idées chrétiennes, qui dans leur réincarnation moderne s'appellent pacifisme et socialisme, sont des juifs.

En Orient, le peuple chinois représente l'éthique par excellence [..] - en Occident ce sont les juifs.

Dieu était le chef d'Etat des anciens juifs, leur code de conduite était le code civil, le péché était un crime.

Au cours des millénaires les juifs sont restés fidèles à cette idée théocratique de l'identification de la politique et de l'éthique: le christianisme et le socialisme sont tous deux des tentatives pour créer un royaume de Dieu.

Il y a deux millénaires, les premiers chrétiens - non pas les Pharisiens ni les Saducéens - ont été les héritiers et les rénovateurs de la tradition mosaïque; aujourd'hui ce ne sont ni les sionistes ni les chrétiens mais les dirigeants juifs du socialisme:  parce qu'ils veulent, avec la plus grande abnégation, effacer le péché originel du capitalisme, délivrer l'humanité de l'injustice, de la violence et de la servitude et transformer le monde racheté en un paradis terrestre. [27].

De Moïse à Weininger, l'éthique a constitué le problème majeur de la philosophie juive.

C'est dans cette attitude éthique fondamentale vis-à-vis du monde que se trouve l'origine de l'extraordinaire importance du peuple juif - mais en même temps le danger que les juifs qui ont perdu leur croyance à cette éthique ne tombent dans le cynisme le plus égoïste: alors que les genss d'une autre mentalité, une fois perdu leur sens de l'éthique, conservent encore un certain nombre de valeurs chevaleresques et de préjugés (homme d'honneur, gentleman, cavalier, etc.) qui leur évite de tomber dans l'abîme des valeurs.

Ce qui sépare principalement les juifs du citoyen moyen, c'est qu'ils sont d'une même souche.

Une force de caractère couplée avec une acuité d'esprit prédestine le juif, parmi les specimens les plus remarquables, à diriger l'humanité, depuis les aristocrates de l'esprit faux ou sincères jusqu'aux protagonistes du capitalisme comme de la révolution. [28]

Nous nous trouvons maintenant au seuil de la troisième époque des temps modernes: le socialisme.

Le socialisme s'appuie aussi sur la classe urbaine des travailleurs industriels, dirigée par l'aristocratie des écrivains révolutionnaires.

L'influence de la noblesse de sang diminue, l'influence de la noblesse d'esprit  est en croissance.

Un tel développement, et avec lui le chaos de la politique moderne, ne trouvera son terme que lorsqu'une aristocratie de l'esprit saisira les rênes du pouvoir de la société: en s'emparant de la poudre, de l'or, de l'encre d'imprimerie pour les consacrer au bonheur de la communauté. [32]

Dictature communiste: étape décisive vers le but

Le bolchevisme russe constitue une étape décisive vers ce but où un petit groupe d'aristocrates intellectuels communistes gouverne le pays et  rompt consciemment avec le démocratisme ploutocratique qui domine aujourd'hui le reste du monde.

La lutte entre le capitalisme et le communisme pour l'héritage de cette noblesse du sang vaincue est une guerre fratricide de la noblesse des cerveaux victorieuse, un combat entre les esprits individualistes et socialistes, égoïstes et altruistes, païens et chrétiens.

L'état-major des deux parties se recrute au sein de la race dirigeante spirituelle de l'Europe: les juifs.

Le capitalisme et le communisme sont tous deux rationnels, mécaniques, abstraits, urbains. La noblesse d'épée a définitivement joué son rôle. L'effet de l'esprit, le pouvoir de l'esprit, la croyance en l'esprit, l'espoir en l'esprit grandissent: et avec eux une nouvelle aristocratie. [33]

[44] Pour s'élever, pour aller de l'avant il faut des objectifs; pour atteindre ces objectifs il faut des hommes pour les fixer, pour conduire vers ces objectifs: des aristocrates.

L'aristocrate comme dirigeant est un concept politique, l'aristocrate comme  modèle est un idéal esthétique.

L'exigence la plus haute requiert que l'aristocratie coïncide avec la noblesse, le dirigeant avec le modèle: que la direction revienne aux personnes accomplies.
Race of nobility

Genrikh Yagoda

Lazar Kaganovich

Bela Kun
Leon Trozki
Leon Trotzki

Emma Goldman

Theodor Hertzl
   
Race of nobility - Anno 2007

Patrick Gaubert
Goldenberg - LICRA

Bernard Kouchner

Nicholas Sarkozy

Bernard-Henri Levy

Laurent Fabius

Cohn-Bendit - K. Me

Leonid Nevzlin

Gussinski

Simon Wiesenthal

Boris Beresovski

Mihail Khodorkovsky

Marcus Wolf STASI
 
Führers of Humanity - Anno 2007

Alan Dershowitz

David Horowitz

Richard Perle

Paul Wolfowitz

Paul Spiegel

Yitzhak Ginsburgh

Ariel Sharon

Abe Foxman

The general staff of both parties is recruited from Europe's spiritual leader race [Führerrasse] the Jews.

Aux Européens la quantité et aux juifs la qualité

De l'humanité-quantité européenne, qui ne croit qu'au nombre, à la masse, deux races de qualité se distinguent: l'aristocratie de sang et les juifs.

Séparés l'un de l'autre, tous deux croient fermement à leur haute mission, à la supériorité de leur sang, aux différences humaines.

Dans ces deux races hétérogènes privilégiées se trouve le noyau de la future noblesse européenne: dans l'aristocratie de sang féodale pour autant qu'elle ne se laisse pas corrompre par la cour, dans l'aristocratie intellectuelle juive, pour autant qu'elle ne se laisse pas corrompre par le capital.

Comme garantie d'un avenir meilleur il reste de petits éléments de haute aristocratie morale dans les campagnes et un petit groupe de combat révolutionnaire de l'intelligentsia.

Ici la conformité entre Lénine, homme d'une petite aristocratie rurale, et Trotski, homme de lettres juif, devient un symbole: on voit là se réconcilier les contrastes entre le caractère et l'esprit, le châtelain et l'homme de lettres, l'homme de la campagne et l'homme de la ville, le païen et le chrétien, pour une synthèse créatrice d'une aristocratie révolutionnaire.

Un pas en avant dans le mental suffirait pour placer au service de la nouvelle libération des peuples les meilleurs éléments de la noblesse de sang, qui ont préservé dans le pays leur santé physique et morale de l'influence avilissante de l'atmosphère de la cour.

Car ils sont prédestinés à cette position grâce à leur courage traditionnel, leur mentalité antibourgeoise et anticapitaliste, leur sens des responsabilités, leur mépris des avantages matériels, leur formation stoïque de la volonté, leur intégrité, leur idéalisme. [45]

10. LA NOBLESSE FUTURE DES JUIFS ET LES KHAZARS

Les principaux représentants de l'aristocratie du cerveau, les corrompus comme les intègres, à savoir le capitalisme, le journalisme et les érudits, sont des juifs.

La supériorité de leur esprit les prédestine à devenir le facteur principal de la future noblesse.

Un seul coup d'oeil à l'histoire du peuple juif explique sa position de leader dans la lutte pour la gouvernance de l'humanité. Pendant deux mille ans les juifs ont constitué une communauté religieuse, composée d'indivus prédisposés sur le plan éthique et religieux et provenant de toutes les nations du milieu culturel classique, avec un centre national hébraïque en Palestine.

Déjà à l'époque le lien principal qui les unissait n'était pas la nation mais la religion. Au cours du premier millénaire de notre calendrier des prosélytes de tous les peuples entrèrent dans cette dénomination [secte religieuse], y compris le roi, la noblesse et le peuple des Khazars de Mongolie, les maîtres de la Russie du Sud.

Ce n'est qu'à partir de ce moment que la communauté juive religieuse s'est réunie en une nation artificielle et s'est fermée à tous les autres peuples.

A travers des persécutions indicibles l'Europe chrétienne, pendant tout un millénaire, a tenté d'exterminer le peuple juif.

Résultat: tous les juifs, de faible volonté ou opportunistes ou sceptiques se sont laissé baptiser pour échapper aux tourments d'une persécution sans fin.

D'autre part, tous les juifs qui n'étaient pas suffisamment habiles, malins et créatifs pour survivre à cette lutte pour la vie dans ces conditions très difficiles succombaient.

Ainsi une petite communauté a enfin émergé de toutes ces poursuites, fortifiée par un martyre héroïque enduré à cause de ses idées et purifiée de tous les éléments de faible volonté ou pauvres d'esprit.

Au lieu de détruire les juifs, l'Europe, malgré elle, a ennobli ces gens et, au travers de ce processus artificiel de sélection en a fait une nation de chefs.

Il n'est pas étonnant que ces gens, échappés de leurs ghettos, ont formé en Europe une noblesse de l'esprit.

Une nouvelle noblesse par la grâce de l'esprit

C'est pourquoi, au moment où l'aristocratie féodale disparaissait, la Providence a offert à l'Europe, grâce à l'émancipation des juifs, une nouvelle race de nobles par la grâce de l'esprit.

Le premier représentant typique de cette noblesse future a été le juif-noble [Edeljude] Lassalle qui combine jusqu'au plus haut point la beauté physique et la noblesse d'esprit et de finesse spirituelle: aristocrate au sens le plus noble et le plus exact du terme, c'était un dirigeant né et un guide de son temps.

Les héros et martyrs juifs des révolutions de l'Europe de l'Est et de l'Europe centrale ne sont en aucun cas inférieurs aux héros non juifs de la Guerre mondiale en matière de courage, de persévérance et d'idéalisme - mais ils les surpassent de beaucoup en esprit. [50]

Avec ces deux tentatives de rachat d'origine spirituelle et morale, les juifs ont légué aux masses déshéritées de l'Europe un don bien plus grand que ne l'a fait n'importe quel autre peuple.

Voyons comment la communauté juive moderne dépasse tous les autres peuples par son pourcentage en personnalités: à peine un siècle après sa libération ce petit peuple se place, avec Einstein, à la tête de la science moderne; avec Mahler à la tête de la musique moderne, avec Bergson à la tête de la philosophie moderne, avec Trotzki à la tête de la politique moderne. [51]

Des Européens haineux et jaloux…

La position éminente qu'occupent aujourd'hui les juifs est due à leur suprématie spirituelle qui leur permet de vaincre la bataille spirituelle sur un nombre considérable de rivaux privilégiés, haineux et jaloux.

L'antisémitisme moderne est le phénomène  réactionnaire des médiocres contre les meilleurs; c'est une nouvelle forme d'ostracisme appliqué à l'encontre de tout un peuple. [ostracisme = exclusion] ]

Des majorités de valeur inférieure, des minorités de haute qualité

En tant que peuple, les juifs connaissent le combat éternel de la quantité contre la qualité, des groupes inférieurs contre des individus de haute qualité, des majorités de valeur inférieure contre des minorités supérieures.

Les racines principales de l'antisémitisme sont l'étroitesse d'esprit et l'envie : l'étroitesse d'esprit en matière religieuse ou scientifique, l'envie en matière intellectuelle ou économique.

Parce qu'ils ne relèvent ni d'une communauté religieuse internationale ni de quelque race locale, les juifs sont le peuple au mélange de sang le plus fort; comme ils se sont isolés des autres peuples depuis un millénaire, ils ont aussi la plus forte consanguinité.

Il n'y a pas que l'aristocratie d'esprit révolutionnaire de demain qui se recrute aujourd'hui surtout chez les juifs mais aussi les trafiquants ploutocratiques de la Kakistokratie; et c'est ce qui aiguise les armes agitant l'antisémitisme.

Des milliers d'années d'esclavage ont privé les juifs, à de rares exceptions près, des gestes des surhommes.

La répression perpétuelle inhibe le développement de la personnalité, et enlève ainsi un important élément de l'idéal esthétique de la noblesse.

Une grande partie de la communauté juive souffre physiquement et psychologiquement de cette carence; ce défaut est l'une des raisons principales qui font que l'instinct européen refuse de considérer les juifs comme une race noble.

Le ressentiment que cette oppression a fait naître chez les juifs leur a donné une grande vitalité mais les prive d'harmonie raffinée.

  L'Allemagne doit périr - Le projet Kaufman
 

Un projet similaire à celui de Kaufman a été émis pendant les années de guerre par un éminent anthropologue américain. Dans un article ayant pour titre "Breed War Strain Out of Germans" paru dans le quotidien de New York "P.M." du 4 janvier 1943, Ernest Hooton exposait un projet de "mode de reproduction" qui "détruirait le nationalisme allemand et son idéologie agressive tout en conservant et en perpétuant les capacités biologiques et sociologiques allemandes souhaitables". (Voy. aussi Benjamin Colby, "Twas a Famous Victory" (C'était une sacrée victoire), 1974, p. 131.)

La proposition de ce professeur de l'Université de Harvard préconisait la transformation génétique de la nation allemande en encourageant l'accouplement de femmes allemandes avec des non-allemands qui seraient amenés dans le pays en grands nombres, ainsi que d'hommes allemands, maintenus de force à l'extérieur de l'Allemagne, avec des non allemandes.

De dix à douze millions d'hommes allemands seraient astreints à un travail forcé sous supervision alliée dans des pays extérieurs à l'Allemagne afin de reconstruire l'économie de ces pays.  "Le but de cette mesure", écrivait le Dr. Hooton, "réunit la réduction du taux de naissance des Allemands 'purs', la neutralisation de l'agressivité allemande par la disparition de la race et la dénationalisation des individus endoctrinés."

La mise en place de ce projet, estimait Hooton, nécessitera au moins 20 ans. "Pendant ce laps de temps", continuait-il, "il faut encourager aussi l'immigration et l'installation dans les Länder allemands de gens de nationalités non allemandes, particulièrement des mâles." Pour en savoir plus: Germany Must Perish.
   
 
  Télécharger Germany must Perish et The Morgenthau Plan (en allemande - pdf)

Cet excès de consanguinité, lié à leur passé de ghetto, a été la cause de bien des côtés de leur décadence physique et psychique.

Ce que les juifs gagnaient avec leur tête, ils le perdaient souvent avec leur corps; ce qu'ils gagnaient avec leur cerveau, ils le perdaient avec leur système nerveux.

Ainsi les juifs souffrent d'une hypertrophie(1) du cerveau qui vient en opposition avec les exigences de la noblesse et du développement harmonieux de la personnalité.

La faiblesse physique et nerveuse de beaucoup de juifs excellents sur le plan spirituel montre un manque de courage physique (souvent en liaison avec la forme la plus élevée du courage moral) et une incertitude dans les performances, qualités qui aujourd'hui sont incompatibles avec l'idéal chevaleresque des aristocrates. [53]

Une race d'homme lésée par des esclaves

La maître race spirituelle des juifs a tant souffert sous les esclaves que ces derniers ont imprimé leur marque sur leur développement historique: encore aujourd'hui bien des personnalités juives importantes ont un comportement et des gestes de quelqu'un d'opprimé, non libre.

Dans leur comportement les aristocrates de descendance sont souvent plus nobles que les juifs excellents. Cette carence chez les juifs, qui provient de leur développement, disparaîtra à nouveau grâce à leur développement.

L'adaptation au style rustique (un objectif principal du sionisme), combinée à une éducation sportive, libérera les juifs de ce comportement de ghetto qu'ils portent encore en eux.

Que la chose soit possible, le développement des juifs américains le prouve. Ils auront de plus en plus  conscience de la liberté et du pouvoir effectif qu'ils ont acquis, et cette conscience caractérisera petit à petit les comportements et les gestes des hommes libres et forts.

Non seulement les juifs agiront dans la direction des idéaux aristocratiques occidentaux - mais aussi l'idéal aristocratique occidental connaîtra une transformation qui rencontrera les juifs à mi-chemin.

Dans une Europe du futur plus paisible, l'aristocratie se dépouillera de son caractère guerrier pour y substituer une mentalité quasi religieuse.

Un Occident pacifié et socialisé n'aura plus besoin de maîtres ni de souverains - mais seulement de dirigeants, d'éducateurs, de modèles. [54]

L'Europe a été conquise sur le plan religieux par les juifs - sur le plan militaire par les Germains: en Asie  ce sont les religions des Indiens et de l'Arabie qui ont triomphé, tandis que la suprématie politique appartient au Japon.

The German version of the excerpts on this page - Auszüge aus Praktischer Idealismus

Télécharger le livre complet en allemand: Praktischer Idealismus (pdf) [Please notify me if link is dead]

Traduit par Bocage

Notes

1) L'hypertrophie est l'augmentation de la taille d'un organe ou d'une région particulière.

2)Cité d'après Die Welt du 26 août 1998, p. 12: "Die Zwölfzahl der Sterne ist ein Hinweis auf die zwölf Stammen Israels und somit auf das auserwählte Volk Gottes" [Les 12 étoiles sont une référence aux 12 tribus d'Israël et donc au peuple élu de Dieu.


  Paul Warburg
Paul Warburg
Bernard Baruch
Bernard Baruch

 

La famille de (Samuel Moses) Del Branco a quitté l'Italie pour s'installer en Allemagne en 1559 où il a pris le nom de Warburg. En 1798, sa famille a fondé la banque M.M. Warburg & Co. Paul Warburg était un immigré allemand arrivé en Amérique en compagnie de son frère Felix. Les deux frères, qui faisaient partie des Illuminati et étaient aussi membres du B'naï B'rith sont devenus partenaires dans la maison Kuhn, Loeb & Co.

Le franc-maçon bien connu James Paul Warburg a déclaré devant le Sénat américain le 17 février 1950: "Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est de savoir si nous y parviendrons par conquête ou par adhésion."

Paul Warburg était marié à Nina Loeb, fille du banquier Salomon Loeb. Kuhn, Loeb & Co. était la compagnie financière la plus influente des Etats-Unis au début des années 1900. Le frère de Paul, Felix Warburg, était marié à Frieda Schiff, fille du célèbre Jacob Schiff. Schiff, un sioniste de pointe, était le principal propriétaire de Kuhn, Loeb & Co. Il avait contribué à financer Lev Trotski quand les bolcheviques avaient pris le pouvoir. Avant cela, il avait aidé à la prise de pouvoir d'Alexander Kerensky (Aron Kiirbis). Par la suite Jacob Schiff a donné l'ordre à Lénine d'exécuter la famille du Tzar, comme le prouve le télégramme qu'il a envoyé à Lénine.

Coudenhove-Kalergi dans son autobiographie:

"Au début de 1924, nous avons reçu un appel du Baron Louis de Rothschild: l'un de ses amis, Max Warburg de Hambourg, avait lu mon livre et souhaitait faire notre connaissance.

"A ma grande surprise, Warburg nous a proposé spontanément 60.000 marks en or afin de stimuler le mouvement pendant ses trois premières années.

"Max Warburg, qui était l'un des hommes les plus distingués et les plus sages que j'aie jamais rencontrés, avait pour principe de financer ce genre de mouvements.

"Il est resté sincèrement intéressé toute sa vie à cette idée de Pan-Europe.

"Max Warburg a organisé mon voyage aux Etats-Unis en 1925 pour me faire rencontrer Paul Warburg et le financier Bernard Baruch."

Le théoricien de la finance Ludwig von Mises (avec le soutien de la Fondation Rockefeller qui lui a accordé un don) a également participé au mouvement Pan-européen de Coudenhove-Kalergi.

Plus tard, les disciples de von Mises, Arthur Burns et Milton Friedman ont propagé les idées de von Mises grâce à un réseau de think tanks secrets "conservateurs", mené par la Mont Pelerin Society (Pour en savoir plus ici).

 

 

 

 

Update:

April 18 2008 - European Union honors racist philosopher Coudenhove-Kalergi, architect of the EU dictatorship

Balder.org 30 november 2013 - November 12, 2012 - The award of the Coudenhove-Kalergi Prize to EU President Van Rompuy

Liés - Related:

Le Taurillion 10 august 2014 - Richard Coudenhove-Kalergi et la « PanEurope » - Aux origines - mal connues - de l’actuelle UE (Ronan Blaise)

Demain dès l'aube 8 marts 2013 - Le plan Coudenhove-Kalergi – le génocide des peuples d’Europe

Tout Sauf Sarkozy 19 september 2013 - Le plan Coudenhove Kalergi (l'un des pères fondateurs de l'Europe de Bruxelles) pour désintégrer les peuples et les nations récalcitrants à l'idéologie mondialiste

Reduit National 10 oktober 2013 - Le plan Kalergi : génocide des peuples européens

Identità 12 december 2012 - Il piano Kalergi: il genocidio dei popoli europei

Walter Lippmann, Friedrich von Hayek, Otto von Habsburg, Coudenhover-Kalergi, Hjalmar Schacht, Rothschild, Ludwig Von Mises, Arthur Burns, Milton Friedman, Mont Pelerin Society, Murray Rothbard.
Detailed background: The Synarchy - A 'Judeo-Christian' Theocracy - Front for the International Jewish Banking Cartel

Wiki-Company - Masonic Politicians

Freemasons, Jabulon, Königlicher Bogen vom Unsinn 6 januar 2012 - Graf Richard Nikolaus Coudenhove-Kalergi

R.N. Coudenhove-Kalergi Wikipedia Deutsch

Gerd Honsik - Rassismus legal? – Halt dem Kalergiplan

Verschwörungen - Richard Nikolaus Graf von Coudenhove-Kalergi


Balder.org 10 juni 2008 - Jewish Involvement in Immigration and Hate Speech Legislation - France

Balder.org - Official Danish holocaust researcher refutes claim of 6 million Jews killed during The Holocaust

Balder.org - Articles about Holocaust, Zionism, Judaism, Jewish Censorship, Israel Lobby, persecution, Revisionism, Holocaust denial

Balder.org - Articles about Eurabia, Euromediterranean, Barcelona Declaration, Unlimited Immigration to Europe. English Deutsch Dansk

Til Forsiden

Comment at: Balder Blog

Court lien vers cet article: http://balder.org/coufr

 

Dansk
   
Translations

 

Clicky Web Analytics